AccueilL'HISTORIQUE

Le Karaté Kyokushin

  • PDF
  • Imprimer
  • Envoyer

Le kyokushin (極真) ou kyokushin-kai (極真会) est un style de Karaté, fondé par Maître Masutatsu Oyama (大山倍達), de son véritable nom Choi Yeoung-eui. Le premier dojo kyokushinkai est créé dans un quartier de Tokyo en 1953. C'est Shihan Bobby Lowe qui exporte pour la première fois le kyokushinkai en dehors du Japon, avec l'ouverture d'un dojo à Hawaii 1964 voit l'ouverture du premier honbu dojo, et c'est en fait seulement à cette date que Maître Oyama donne à son style le nom de kyokushin. Kyokushin-kai signifie en Japonais « l'école (association) de la vérité ultime ». Développé par Masutatsu Oyama, à partir des techniques du karaté japonais, le kyokushin est un karaté de full-contact, qui met l'accent sur l'efficacité en combat réel.

Dans cette école, les étudiants aussi bien que l'enseignant prennent part aux combats. À la différence des autres styles de karaté, le kyokushin, en règle général, n'autorise pas le port d'une protection lors des combats. Les coups sont portés avec une force maximale. Il n'est pas permis de frapper avec les mains dans la tête de l'adversaire, en revanche les coups de pieds et de genoux sont permis et certains sont d'une grande puissance (par exemple kagate ou hiza geri).

Les combats (kumité) seniors se déroule aux K.O. sans protections et des épreuves de « casse » départagent les match-nuls. Pour les enfants, les juniors et les femmes, des protections adéquates sont obligatoires.

Des compétitions régionales, nationales et européennes sont organisées tout au long de l'année dans les deux disciplines que sont les compétitions kumite et kata.

Le symbole du kyokushinkai est le kanku, dont les origines proviennent du kata Kanku . Kankū se traduit littéralement par « Contempler le ciel ». Ce kata commence en levant les mains ouvertes avec les pouces et les index qui se touchent. L'attention est alors dirigée vers le centre des mains, afin d'unifier l'esprit et le corps. Les pointes du kanku représentent les doigts et signifient la finalité. La partie épaisse représente l'espace entre les mains et signifie l'infini, la profondeur. Les cercles intérieurs et extérieurs signifient la continuité et le mouvement circulaire.

Au Japon, puis à travers le monde, Masutatsu Oyama a su faire connaître le kyokushin avec la parution du livre Vital Karate, puis d'une véritable encyclopédie de trois ouvrages : What is Karate, This is Karate et Advanced Karate, où les différents aspects du travail du kyokushin sont analysés et détaillés.

Pour les plus endurcis de ses karatékas, Maître Oyama a établi une épreuve que chacun peut présenter quand il le désire - Hyan Nin Kumité - l'épreuve des cent combats.

La calligraphie japonaise du mot kyokushinkai est reproduite sur le dogi des membres de ce style de karaté dans le monde entier. Ces caractères ont été originellement peints par Haramotoki Sensei, grand maître de calligraphie et ami de Sosai Oyama.

Le Kyokushin a donné naissance de plus de vingt styles de combats. Parmi les plus connus l'on peut citer le Kick Boxing (après le défi des maîtres du Muay Thai et le départ d'un des élèves d'Oyama), et le Daido Juku (créé par un autre élève d'Oyama).

Chronologie du Karaté Kyokushin

  • 1923 : Naissance de Maître Oyama, le 27 juillet, en Coree du Sud, a Qa-Ryong-Ri Yong-chi-Myo'n Chul Na Do.
    A l'age de 9 ans, il se rend en Mandchourie ou il apprend  la boxe chinoise Chakuriki, une forme de kempo, sous l'autorité de maitre Yi. Parvenu au grade de shodan, il rentre en Corée a l'age de 12 ans, ou il poursuit l'étude des arts martiaux coréens Taiken ou Chabi.
  • 1938 : Disciple du maitre Funakoshi Gichin, il étudie le karate Shotokan.
  • 1946 : Il s'isole dans la montagne pour approfondir son entrainement.
  • 1947 : Premier Championnat national du Japon, un tournoi de karate-do, qu'il remporte.
    Entre-temps, il étudie le karate Gojyu-ryu sous la férule de maitre Yamaguchi Gogen, et devient vice-président de l'organisation, avec le grade de 9eme Dan.
  • 1948 : Masutatsu Oyama s'isole une nouvelle fois 16 mois dans la montagne pour pratiquer et méditer.
  • 1950 : Premiers combats contre des taureaux. Il en tue 4 sur un total de 47 combattus.
  • 1952 : Tournée de 11 mois de démonstrations et de défis aux USA.
  • 1953 : Combat contre un taureau, a Chicago, dont il sectionne les cornes avec le tranchant de la main.
  • 1954 : Premier Dojo à Tokyo, dans un jardin public.
  • 1955 : Tournée en Amérique du Sud et en Europe, pendant laquelle il livre de nombreux combats contre des adversaires venus de tous styles de pratiques de combat.
  • 1956 : Il ouvre son Dojo dans les locaux d'une vieille école de danse.
  • 1957 : Démonstration contre un taureau dans la ville de Mexico.
  • 1958 : Parution du livre 'What's Karate ?' qui deviendra un best-seller. Il est invite aux Etats-Unis par le FBI et par l'académie militaire de West Point pour instruire les recrues au karate kyokushin.
  • 1960 : Déjà 72 Branch-Chiefs à travers le Monde.
  • 1964 : Ouverture du Honbu Dojo et création de l'I.K.O.
  • 1969 : Premier Championnat national du Japon toutes catégories ('All Japan').
  • 1971 : A travers la publication d'une bande-dessinée "Karate Baka Ichidai", et d'un long-métrage "World's Strongest Karate", il devient une figure célèbre dans tout l'archipel japonais.
  • 1975 : Premier Championnat du Monde toutes catégories avec 36 pays présents. Victoire de Katsuaki Sato.
  • 1979 : Démonstration en Union Soviétique.
  • 1979 : 2e Championnat du Monde toutes catégories avec 40 pays présents. Victoire de Makoto Nakamura.
  • 1983 : Démonstration sur le porte-avion 'Jeanne D'Arc'.
  • 1983 : Premier Championnat en Hongrie.
  • 1983 : 3e Championnat du Monde toutes catégories avec 52 pays présents. Victoire de Makoto Nakamura.
  • 1987 : 4e Championnat du Monde toutes catégories avec 60 pays présents. Victoire de Shokei Matsui.
  • 1986 : Le Kyokushinkai ouvre des Dojos dans tout le Japon et devient le premier style pratiqué dans le Monde.
  • 1991 : 5e Championnat du Monde toutes catégories avec 75 pays présents. Victoire de Kenji Midori.
  • 1994 : Décès de Maître Oyama, le 26 avril, d'un cancer du poumon.

Fédérations et styles dérivés du Karaté Kyokushinkai
  • Kyokushin-kan (K.I.K.O) - Maitre Royama
  • Shin-Kyokushinkai (WKO) - Maître Midori
  • Kyokushin-Budokai - Maitre John Bluming
  • World Oyama Karaté - Maître Shigeru Oyama
  • Kyokushinkai (IKO) - Kuristina Oyama (fille de Sosai Oyama)
  • Kyokushinkai (IKO) - Maitre Matsui (organisation originelle de Masutatsu Oyama)
  • Kyokushinkai (IKO) - Maître Matsushima
  • Kyokushinkai (IKO) - Maître Tezuka
  • Kyokushinkai (KWO) - Maitre Hollander
  • Kyokushinkai (IFK) - Maitre Steve Arneil
  • Seidokaikan (et K-1) - Maître Ishii
  • Kurosawa Ryu - Maître Kurosawa
  • Seido-Juku - Maître Nakamura
  • Sato-Juku - Maître Sato
  • Shidokan - Maître Soeno
  • Daido Juku - Maître Azuma
  • Ashihara (NIKO) - Maître Ashihara
  • Kazumi Ryu - Maitre Hajime Kazumi
  • Nicholas Pettas Dojo - Maitre Nicholas Pettas
  • Seïwa-kai - Maitre Da Costa
 

COORDONNEES

ADRESSE : 3 bis rue Billaudel, 33150 Cenon (bas)

E-MAIL : contact@kyokushinkan.fr

TEL : 06 26 42 31 01

FEDERATIONS

Notre école est affiliée aux fédérations nationales et internationales suivantes